Le prince du Salegy dans « Coke Studio Africa »

Coca Cola lance « Coke Studio », deuxième édition, le rendez-vous incontournable des talents musicaux africains. Pour cette année, ce plateau réunira sur la même scène les célébrités artistiques, ainsi que les producteurs de tout le continent. Pour sa part, Madagascar a officialisé sa participation à cette scène. Coca Cola étant représenté par le groupe Star Madagascar, a assuré d’une ambiance digne des stars internationales, malgré une pluie battante, vendredi 13 octobre, à l’hôtel Ibis.

L’artiste malgache qui participe cette année à cette aventure, après une expérience inouïe avec Deeny’s (Denise) au cours de l’année dernière, n’est autre que le prince du salegy, à l’instar de Wawa.

L’exclusivité de la diffusion de cet évènement a été attribuée à la chaine locale Record TV (CH 35 UHF ou encore sur canal 205 de Canalsatellite). Et ces diffusions se feront régulièrement chaque samedi à 20 heures. Coke Studio Africa s’étalera sur 13 épisodes, c’est-à-dire 13 semaines.

Faut-il souligner que ces concerts sont aussi diffusés ailleurs, sur plusieurs chaines africaines depuis le mois de septembre 2017 en l’Afrique Centrale, en Afrique de l’Est et de l’Ouest ?

16 pays participants dont des artistes venus d’Afrique du Sud, du Rwanda, de l’Angola, du Zimbabwe, du Togo, du Madagascar, de l’Ile Maurice, du Kenya, de l’Ouganda, de la Tanzanie, du Nigeria, du Ghana, du Mozambique, de la RDC, de l’Éthiopie ainsi que du Cameroun,  sont ainsi au programme cette année si l’année dernière, il n’y avaient que 11. Coke Studio est devenu une référence en matière de musique en Afrique, une trentaine de pays à travers le continent couvrent donc les évènements.

À part Wawa, Coke Studio met également plusieurs célébrités sur la même scène. Des artistes de renoms commet Youssoupha de la République Démocratique du Congo, Locko du Cameroun, Runtown et Yemi Alade du Nigeria, Dji Tafinha de l’Angola, Laura Beg de l’Ile Maurice, Jah Prayzah et Slapdee de la République Centrafricaine, Bisa Kdei et Worlasi du Ghana, Bruce Melodie du Rwanda, Shellsy Baronet et Mr. Bow du Mozambique, Ozane du Togo et Freeda de la Namibie.

Côté producteurs, de grands nms africains comme  Yuvir Pillay Nivedan a.k.a. Scketchi Bongo de l’Afrique du Sud, Kiff No beat de la Côte d’Ivoire, Nahreel de la Tanzanie et bien d’autres sont de ce périple.

Faly R. / Orange

A propos de Coke Studio Africa

Coke Studio Africa  est un concept musical non compétitif qui a pour objectifs de rassembler les talents africains autour d’une même plateforme et de célébrer la diversité de l’art musical africain.

Bien plus encore, Coke Studio Africa offre aux stars africaines de demain l’opportunité de travailler avec les meilleurs producteurs dans l’industrie musicale africaine et internationale et bénéficier ainsi de leur expertise. C’est une occasion unique de mettre ensemble des talents du continent, d’époques et de styles musicaux différents, pour leur permettre de créer à travers cette fusion, un genre musical africain à la fois moderne et singulier.

Coke Studio Africa met en lumière l’incroyable talent musical de l’Afrique en associant différents styles musicaux et artistes de divers horizons,  rassemblés pour inspirer une nouvelle génération de fans de bonne musique sur le continent.